Retour

Les clients aisés et les services financiers 2007

Les clients aisés, « trop pauvres » pour bénéficier du traitement sur-mesure de la gestion privée, mais « trop riches » pour accepter d'être traités comme de simples clients, représentent un véritable enjeux de PNB, mais aussi un défi en matière de qualité de service pour les banquiers et tous les acteurs des services financiers.

Selon les critères retenus pour les définir, on compte en France entre 2 et 3 millions de clients dits « aisés ». Ils ne représentent souvent que 10 % des clients particuliers mais peuvent peser jusqu’à 50 % du PNB dans certaines banques.

La dernière étude d’Exton Consulting sur les clients aisés fait la lumière sur cette cible stratégique des services financiers qui reste, malgré tout son attrait pour ces derniers, un segment mal connu des banques et assurances.