Cartes & paiements

Les paiements jouent un rôle clé dans le modèle économique et la stratégie relationnelle des banques de détail. Le volume et le poids croissants des filières dématérialisées ont jusque-là permis de développer la rentabilité de cette industrie dont les banquiers ont su profiter. Cette dynamique favorable s’est pourtant enrayée depuis le début des années 2010. […]

Cette dynamique favorable s’est pourtant enrayée depuis le début des années 2010. Pressions réglementaires et sécuritaires accrues (DME, DSP1 et 2, régulation des interchanges, PCI-DSS…), ouverture à la concurrence, accélération des innovations sous-tendues par l’essor des smartphones… Autant de facteurs qui concourent à faire de la chaîne de valeur des paiements un nouveau terrain de jeu qui, maillon par maillon, évolue profondément et attire de nombreux acteurs remettant en cause ce business model profitable pour les banquiers.

Déjà très concurrencés sur le métier de l’acquisition par des établissements non bancaires, désintermédiés sur l’acceptation par les PSP sur les flux e-commerce, les banquiers devront demain faire face à l’irruption des agrégateurs de comptes autorisés par la DSP2 à originer des paiements.

Enfin, les pressions de la BCE pour faire émerger en Europe le virement temps réel préfigurent l’avènement d’une nouvelle génération de moyens de paiement réellement en phase avec le monde digital de demain. Un monde digital qui rime aussi avec une extension et une industrialisation croissante des risques de fraude.

Chez Exton nous croyons à des stratégies paiement audacieuses, qui combinent tous les moyens de paiement dématérialisés, cartes et SCT / SDD, qui tirent profit des technologies du temps réel, de l’exploitation des données et de la réglementation européenne. Nous souhaitons une Europe des paiements forte et que nos clients en soient les champions.

 

Exemples de missions :

  • Plans de développement Paiement de banque sur les marchés Part, Pros et Entreprises
  • Stratégies paiement pour des acteurs non bancaires
  • Création d’offres innovantes : carte débit-crédit, carte prépayée, compte « light »
  • Mise en œuvre de nouveaux modèles de monétique commerçant (MPOS, centralisation,…)
  • Renégociation de partenariats bancaires sur l’émission ou l’acquisition
  • Organisation de filières flux, benchmark et optimisation de processus